Executive Master of Engineering LOGISTIQUE
   
 
condition
 

Executive Master of Engineering Logistique et management de la Supply Chain
Sous la direction du Professeur émérite Gérard Baglin et du professeur des universités Samir Lamouri

Cet Executive Master of Engineering Logistique et management de la Supply Chain vise à former aux enjeux associés au système opérationnel d'une organisation (entreprise, ONG, autres – organisation commerciale ou non, publique ou privée, industrielle ou de services) et ses interfaces avec les autres fonctions de l'organisation (telles la Finance et le Marketing).
Dans les dix dernières années, un grand nombre d'entreprises sont parvenues à dominer les marchés mondiaux grâce aux performances de leur système d’approvisionnement, de production et de distribution, qui a su délivrer une meilleure qualité à coûts plus bas, tout en maintenant une grande flexibilité pour s'adapter aux rapides évolutions des attentes des consommateurs.
Le marché mondial, qui caractérise le monde des affaires d'aujourd'hui, a démontré que les stratégies de développement ne doivent pas se limiter aux frontières géographiques des pays, mais adoptent une approche globalisée. De nos jours, il est courant qu'une entreprise conçoive un nouveau produit aux USA, le fabrique en Asie et le vende en Europe. Cette approche globale rend difficile la définition de mesures de performance qui rendent compte de la complexité en jeu. Les priorités ne sont plus évidentes. Croissance à long terme, productivité par employé, résultats financiers immédiats, qualité de service au client, constituent des objectifs vitaux à atteindre simultanément.
Les années 1980 ont vu la production devenir un facteur-clé dans la stratégie compétitive d'une entreprise. Des entreprises dans des secteurs différents (par exemple, l'automobile, l'électronique, l'électroménager, etc.) ont subi des pertes de parts de marché du fait de leur incapacité à rivaliser avec leurs concurrents (étrangers, en particulier du Sud-est asiatique) sur la conception des produits, sur les coûts de revient, sur le service au client ou sur la qualité. Beaucoup de raisons ont été avancées pour expliquer ce phénomène : différences culturelles, politiques macro-économiques, manque d'innovation, augmentation du nombre des fusions et acquisitions, etc.

Dans la dernière décade, la reconnaissance du succès ou de l'échec d'une entreprise a été fondée presque uniquement sur ses résultats financiers (par exemple, le ROI). En conséquence, cela a conduit les directions des entreprises à adopter des stratégies de court terme que l'on peut qualifier de myopes. Les indicateurs financiers constituent certes une mesure très instructive pour rendre compte de la performance de l'entreprise mais ils ne sont pas suffisants en soi !
Il est tout aussi important d'inclure des indicateurs opérationnels qui reflètent la façon dont le système opérationnel remplit sa mission. Il est maintenant évident qu'il est essentiel, pour faire face à la concurrence, d'obtenir d'excellentes performances dans la conception des produits et leur industrialisation, dans la fabrication, et dans la distribution. Un ensemble d'indicateurs opérationnels doit donc être explicitement inclus dans une évaluation globale de l'entreprise. Ces indicateurs peuvent être regroupés selon quatre dimensions : le coût (en production et en distribution), la qualité (du produit), le service (aussi bien interne à l'entreprise et qu'externe vis-à-vis des clients), et la flexibilité (en volume, en nature des produits, en adaptabilité des processus).

Les entreprises doivent maintenant intégrer le monde entier dans leur stratégie. Elles ne peuvent pas s'isoler de facteurs externes tels les tendances économiques, la situation concurrentielle sur les divers marchés ou l'état des technologies.
De même, les entreprises ne peuvent pas isoler les processus de décision des différents domaines fonctionnels. Toute organisation doit être analysée comme un système global, dans lequel les divers domaines fonctionnels (par exemple, le marketing, la chaîne logistique globale, la finance) comme les divers acteurs (fournisseurs, fabricants, détaillants) sont inter-reliés. Bien comprendre les rapports entre ces diverses fonctions permettra d'améliorer l'efficacité (atteinte des objectifs) et l'efficience (obtenir les résultats à moindre coût) du système, ce qui permettra d'atteindre les objectifs fixés par les directions générales.

OBJECTIFS DE L’EXECUTIVE MASTER of ENGINEERING LOGISTIQUE ET MANAGEMENT DE LA SUPPLY CHAIN
Cet Executive Master of Engineering Logistique et Management de la Supply Chain a pour objectif de fournir une formation complète et approfondie aux décisions fondamentales et arbitrages concernant la gestion des opérations d'une entreprise dans le domaine qu’on appelle la Supply Chain (système constitué de l’ensemble des acteurs ou entités depuis les fournisseurs jusqu’au client final, incluant l’entreprise elle-même et le système de distribution).

Il poursuit trois objectifs :
(1)  donner une compréhension approfondie des concepts, principaux outils et techniques utilisés dans la gestion d’une supplychain (ou chaîne logistique globale);
(2)  développer leur jugement pour comprendre les relations du management de la supplychain avec les principales autres fonctions de l'entreprise ;
(3)  développer leurs capacités d'analyse et de résolution des problèmes.

Ainsi, dans l’approche pédagogique, il leur sera demandé de comprendre et modéliser la situation, d'en faire le diagnostic et de proposer des recommandations.
Nous voulons montrer que le Management de la Supply Chain n'est pas une somme de techniques, notamment mathématiques, mais bien un ensemble de concepts et de méthodes de gestion et de management pour améliorer l'efficacité et l’efficience des systèmes opérationnels, dans l'industrie comme dans le secteur des services ou de la Distribution. 

MOYENS ET MATÉRIELS PÉDAGOGIQUES
Cet Executive Master of Engineering Logistique et management de la Supply Chain utilise conjointement les méthodes pédagogiques suivantes :

- exemples commentés sur supports vidéo ;
- courtes conférences didactiques et exposés-débats ;
- notes méthodologiques ou chapitres de référence ;
- études de cas ou de dossiers d’entreprises ;
- la plateforme e-prelude.com.

Support théorique
Le support théorique de base de l’Executive Masterof Engineering  Logistique et management de la Supply Chain est l'ouvrage suivant :

Management Industriel et Logistique (6e édition), Gérard Baglin, Olivier Bruel, LaoucineKerbache, Joseph Nehme et Christian van Delft, Economica, 2007.Ce manuel est absolument nécessaire pour préparer l'ensemble des séances. Sa lecture suffit pour acquérir la maîtrise des concepts et méthodologies abordés dans l’ExecutiveMaster of Engineering Logistique et management de la Supply Chain. Toutefois, les animateurs se tiennent à la disposition des participants pour leur fournir toutes les références bibliographiques spécialisées, qui pourraient être demandées en complément.

Analyses de cas
Afin de développer les capacités d'analyse et de résolution de problèmes et dans le but d'illustrer les concepts théoriques, de nombreux cas et exercices sont proposés. En particulier, plusieurs cas, relatifs à de grandes problématiques du domaine, feront l'objet d'une préparation et de la remise d'un rapport (par groupe de taille de trois personnes au maximum).


Site pédagogique du cours
Nous avons conçu pour les étudiants suivant ce cours un site totalement dédié offrant un certain nombre de possibilités :

- copies électroniques des lectures ;
- copies électroniques des présentations utilisées en cours par les animateurs ;
- exercices complémentaires d’application avec corrigés pour l’auto-apprentissage ;
Les identifiants, login et mot de passe, seront annoncés par les animateurs en début de cours (séance n° 1 introductive).

Programme de l’Executive Master of Engineering  Logistique de l'ISM Paris (12 mois) 
EME1 LOGISTIQUE – prérequis (6 mois)
MODULE 1 : Gestion des opérations dans les entreprises
MODULE 2 : Notion de comptabilité et Gestion prévisionnelle
MODULE 3 : Optimisation des systèmes de production de biens ou de service
MODULE 4 : Ingénierie de la qualité
MODULE 5 : Transport et Distribution
MODULE 6 : Pratique de l’Anglais 

EME2 LOGISTIQUE ( 15 mois )
I- Concepts généraux

MODULE 1 - Introduction et concepts fondamentaux
I-1        Introduction générale
I-2        Typologie des systèmes logistiques et industriels
I-3        Concepts fondamentaux : flux / stocks / cycles
I-4        Equilibre charge / capacité

MODULE 2 : Introduction aux ERP
I-5        Structure et étendue des ERP
I-6        Les données techniques
I-7        Les flux et les stocks
I-8        La planification des opérations

MODULE 3 : Les coûts de revient et le point mort
I-9        Gestion comptable et financière (Compréhension et analyse des équilibres financiers)
I-10      Aperçu des outils du contrôle de gestion (calculs et analyse de coûts et notions sur le pilotage budgétaire)

MODULE 4 : La prévision de la demande et la gestion des stocks
I-11      Prévision de la demande : base de la planification
I-12      Stocks et systèmes de réapprovisionnement
I-13      Aléas et service au client (stocks de sécurité)    

II- Logistique et gestion industrielle

MODULE 5 : La planification à long et moyen terme
II-1       Planification à moyen terme (PIC / S&OP)
II-2       Programme directeur de production et calcul des besoins (PDP / MRP)

MODULE 6 : L’ordonnancement et l’équilibrage de chaîne
II-3       Les processus continus et la production en ligne
II-4       La gestion d'atelier et l'ordonnancement

MODULE 7 : Les réseaux de distribution
II-5       Structure du système de distribution
II-6       Planification du système de distribution (DRP)

MODULE 8 : La logistique de distribution
II-7       Processus de traitement des commandes clients, entreposage
II-8       Les tournées de livraison
II-9       La conception d’entrepôt
II-10     Transports : problématique et choix du mode

III- Les fonctions connexes

MODULE 9 : 
III-1      La maintenance - le juste-à-temps et Lean Production
III-2      La maintenance et le projet TPM
III-3      Le juste-a-temps : recherche de réactivité

MODULE 10 : La qualité
III-4      Qualité totale
III-5      La maîtrise des processus
III-6      Le Management de la qualité
III-7      L’Assurance Qualité

MODULE 11 : La fonction Achats -  le développement durable
III-8      Le processus d’achat et la sélection des fournisseurs
III-9      Risques et internationalisation d’une SupplyChain
III-10    La prise en compte des contraintes environnementales

MODULE 12 : La gestion de projets - les nouveaux produits
III-11    La planification et le contrôle des projets
III-12    Conception / lancement des nouveaux produits

MODULE 13 : Pratique de l’Anglais spécialisé Logistique